Philippe Guérin, Maire de Cugnaux, expert en promesses

Par • 30 Sep 2013 • Rubrique: A la Une, Conseil municipal, Editorial, Humour - Humeur, Tribunes des élus

Expression des élus de Servir Cugnaux dans le journal municipal d’octobre 2013.

Souvenez-vous : il vous a promis

  • une ligne de métro pour faciliter l’accès à Toulouse
  • une maison de retraite médicalisée pour les personnes âgées dépendantes
  • un centre sportif pour tous les jeunes
  • un centre-ville rénové et un plan de circulation
  • une caserne de pompiers…

Plus de place au cimetière : notre Maire promet un autre cimetière et ne craint pas de se ridiculiser en promulguant un arrêté d’interdiction de mourir sur la commune.

Le chômage continue de progresser : il promet la création de 7.000  emplois sur le site de Francazal avec la réalisation de studios de cinéma, un rêve américain qui ne verra jamais le jour.

Les  équipements  culturels  sont insuffisants : il  promet  en  2008  un pôle  culturel   de 8 millions d’euros, un  projet  qui atteint  en 2013 la somme folle de 18 millions. Une première tranche de 13 millions est d’ores et déjà mise en œuvre.

Il promet dans le journal municipal du mois de Septembre que cette  dépense n’entraînera aucune augmentation d’impôts locaux alors que la crise économique ne permet plus aux autres collectivités de subventionner de tels projets.

Il promet la concertation et la transparence : mais ce sont les élus de l’opposition qui informeront la population de l’ampleur de l’endettement de la Commune pour la réalisation du pôle culturel.

Il promet une équipe municipale de 24 élus, unie et solidaire : hélas pour lui, deux élues démissionnent la première année et en 2013, cinq autres refusent de voter le budget et dénoncent le gaspillage de l’argent public.

Notre Maire est un homme sympathique : il  serre la main des messieurs, embrasse les dames et les enfants et promet à tous des lendemains qui chantent.

Notre Maire aime les citations : il en présente une chaque mois dans l’expression politique de la majorité municipale.

Il devrait méditer celle-ci provenant de ses concitoyens qui en ont assez de ses promesses non tenues :

« Rien ne sert de mentir, vous partirez demain »

SC

, le comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.