Le transport en commun le long de la voie du canal Saint Martory prioritaire pour le ministre de l’environnement

Par • 20 Juin 2009 • Rubrique: Affaires communales, Presse

Pourtant, cette ligne semble perdue de vue au niveau de la Communauté urbaine.

Publié le 02/05/2009 11:13 | LaDepeche.fr

Plus de 13 millions d’€ pour deux projets toulousains

Transports. Suite du Grenelle de l’Environnement, le ministre Borloo a annoncé 800 M d’€ d’aide à la réalisation de projets de transports collectifs durables dont deux dans le Grand Toulouse.

La ligne G de tramway, prolongement de la ligneE, et le bus en site propre de la voie du canal de Saint-Martory vont bénéficier d'une aide. Photo DDM
La ligne G de tramway, prolongement de la ligneE, et le bus en site propre de la voie du canal de Saint-Martory vont bénéficier d’une aide. Photo DDM

La ligne G (prolongement de la ligneE de tramway en construction) et la voie du canal de Saint-Martory figurent parmi la cinquantaine de projets en France qui vont bénéficier de l’enveloppe globale de 800 millions d’€ annoncée le 30 avril par le ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo. L’État prévoit d’apporter une aide aux projets toulousains (9 km de ligne en tout) de 13,3 millions d’€, dont 3,57 millions au titre de « Dynamique Espoir Banlieue » (prise en compte de la desserte de quartiers sensibles).

Une somme à comparer avec les 42,6 millions d’€ promis aux projets bordelais (14 km de tramway) et aux 82,6 millions pour Montpellier (30 km de tram). En ayant des projets plus ambitieux, nos deux villes voisines du Grand Sud semblent avoir obtenu une aide plus conséquente.

La ligne G comme Garonne, est en fait le prolongement de la ligne E du tramway en cours de construction (11 km de Beauzelle jusqu’à Arènes). Elle permettra au tramway de franchir la Garonne (La Dépêche du 30 avril). Elle comportera 7 stations réparties sur 3,8 km, de Arènes jusqu’à Grand Rond (ou de 3km jusqu’à Saint-Michel), permettant un maillage du réseau avec les lignes A et B du métro. Fréquentation quotidienne attendue : 71 000 voyageurs pour l’ensemble de la ligne (E et G). Début des travaux : 2011. Mise en service prévue fin 2013. Coût entre 85 et 115 millions d’€.

Le projet de bus à haut niveau de service de la Voie du Canal Saint-Martory vise à créer un couloir de site propre de 5,4 km, depuis la station de métro Bassa-Combo, longeant sur une grande partie de son tracé la future Voie du Canal de Saint-Martory, jusqu’à la commune de Cugneaux, au sud-ouest. Fréquentation quotidienne attendue : 5 500 voyageurs (au lieu de 3 300 aujourd’hui). Début des travaux : 2011. Mise en service prévue en 2013.

Le porteur des projets toulousains est le Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine (SMTC-Tisséo), dont le périmètre accueille 767 911 habitants (aire urbaine : 1,1 million). La Smat (société du métro toulousain) réalisera la ligne G comme la ligne E. Ph.E.

Marqué comme: ,
SC

, le comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.