Le scandale de l’aéroport de Blagnac fait ressurgir des interrogations sur le dossier de Francazal

Par • 29 Nov 2014 • Rubrique: Affaires communales, Humour - Humeur, Service public

Dénonçant la « scandaleuse privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac » dans un article publié le 28 novembre 2014, Mediapart affirme qu’ « Emmanuel Macron veut céder l’aéroport de Toulouse-Blagnac à un groupe chinois implanté dans des paradis fiscaux et à un groupe canadien radié pour dix ans par la Banque mondiale, pour des faits graves de corruption. »
Blagnac et Francazal, confiés au même exploitant, ne vont-ils se retrouver liés à des projets démentiels ?

NOTRE TORT EST D’AVOIR EU RAISON TROP TÔT.

Servir Cugnaux s’est battu aux côtés du Collectif Francazal pendant des mois pour éviter la solution du 2° AÉROPORT sur le site de Francazal.

Nous avions même, en temps et en heure, interpellé les responsables de SNC LAVALIN lors d’une réunion à l’initiative de l’ancien Maire dans la salle Camus.

Que disions-nous à l’époque ? Que l’objectif de SNC LAVALIN n’était pas d’acquérir FRANCAZAL, sans aucun intérêt économique pour cette société canadienne. La stratégie silencieuse et masquée, avec la complicité de l’ensemble des élus, était de mettre la main sur l’aéroport de BLAGNAC.

Et là, l’intérêt économique est immense. Pourquoi l’offre du groupement sino – canadien est-elle supérieure aux autres candidats ?

Tout simplement, parce qu’ils ont déjà mis la main sur le 2° aéroport toulousain : FRANCAZAL.

Comment passer de 7 millions de passagers annuels à 20 millions sur l’aéroport de BLAGNAC, comme cela est annoncé dans l’offre chinoise ? Tout simplement, en déplaçant tout le « trafic peu rentable » (fret, charter, essais…) sur FRANCAZAL.

Les chinois sont prêts à financer une partie du parc des expositions et les transports en commun de la Communauté Urbaine alors, pensez donc, l’allongement de la piste …un grain de riz dans ce scandale d’État !

MAIS QUE FONT DONC LES ÉLUS FACE A CETTE PRIVATISATION, LA PLUS SCANDALEUSE DEPUIS DES DÉCENNIES ?

ET CERISE SUR LE GÂTEAU : QUI SONT LES FUTURS ACTIONNAIRES ? UNE RÉPONSE À CETTE QUESTION EST DONNÉE DANS UN ARTICLE DE MEDIAPART :  LA SCANDALEUSE PRIVATISATION DE L’AÉROPORT DE TOULOUSE-BLAGNAC

Marqué comme:
admin

, Comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.