Le Maire sortant prend-il ses administrés pour des imbéciles ?

Par • 11 Fév 2014 • Rubrique: Editorial, Municipales 2014

En affirmant dans un tract que les impôts on baissé, le maire sortant tente de tromper ses concitoyens.
Explications …

Dans le bilan qu’il adresse à la population, le maire sortant ose écrire : « Une ville qui fait l’effort de réduire ses taux d’impositions »

En réalité, le taux d’imposition de la commune est réduit à partir de 2009 au moment où les recettes fiscales sont partagées entre la commune et la Communauté Urbaine du Grand Toulouse, car celle-ci prend en charge un certain nombre de dépenses qui, auparavant, incombaient à la commune :

  • la voirie ( trottoirs, pistes cyclables, ouvrages d’art, places publiques, entretien chemins communaux..)
  • urbanisme : aménagements urbains ZAC , ZAD….
  • production et distribution de l’eau.
  • collecte, traitement et valorisation des déchets.

 

Donc, de façon logique une partie de nos taxes est directement versée à Toulouse Métropole.

 

Le tableau suivant, qui retrace l’évolution des taux de la taxe d’habitation, montre bien le tour de passe-passe du magicien sortant :

 

Année Commune Intercommunalité
(Grand Toulouse)
Total
2008 18,46% 18,46%
2009 14,44% 4,02% 18,46%

 

Où est la baisse ?

 

Les administrés ne sont pas dupes et sauront dire au Maire sortant qu’ils sont loin d’être ce pour quoi il les prend.

SC

, le comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.