La position des élus de Servir Cugnaux sur le centre culturel

Par • 23 Juin 2013 • Rubrique: A la Une, Affaires communales

Bien qu’ils dénoncent le prix exorbitant du projet de pôle culturel, les élus de Servir Cugnaux ne sont pas opposés à la création d’un nouveau centre culturel : leur action passée et leurs interventions en conseil municipal témoignent du contraire.
Pour mettre un terme aux accusations d’opposition systématique dont ils sont la cible, le comité de rédaction de Servir Cugnaux leur a toutefois demandé d’exprimer clairement leur position sur ce dossier brûlant.

Lire ci-après les propos recueillis auprès de Françoise Marsat, conseillère municipale d’opposition.

Françoise Marsat

Françoise Marsat

Comité de rédaction de Servir Cugnaux – Françoise Marsat, vous avez occupé la fonction d’adjointe à la culture lors du précédent et premier mandat de Philippe Guérin.

Qu’avez-vous fait durant votre mandat pour pallier la pénurie des équipements  culturels de  Cugnaux ?

Françoise Marsat – En prenant mes fonctions en 2001,  j’ai constaté l’extrême indigence de notre ville en équipements culturels. Les locaux de la bibliothèque municipale étaient très insuffisants.

Le personnel du service culturel avait les plus grandes difficultés à satisfaire les besoins en salles de répétition des Ecoles de Musique et de Danse et les demandes très fortes des associations culturelles.

La pénurie de locaux s’est aggravée lorsque nous avons créé les Ecoles Municipales de Théâtre et d’Arts Plastiques.

Les salles de spectacles et d’accueil de manifestations municipales et privées (Salle Albert Camus et Théâtre Paul Eluard) avaient grand besoin d’être rénovées et devaient être mises aux normes de sécurité.

 

l’Ecole de Musique de Cugnaux accueillant un grand nombre d’élèves de Villeneuve-Tolosane,  j’ai dans un premier temps,  proposé aux deux Municipalités de créer une Maison de la Musique en intercommunalité. La Municipalité de Cugnaux était favorable à ce projet, celle de Villeneuve-Tolosane n’a pas souhaité y adhérer.

 

Soutenus et accompagnés par Philippe Ripoche, 1er adjoint chargé des finances, aujourd’hui décédé, les élus de l’équipe culturelle ont travaillé dès la fin de l’année 2001 avec le service culturel et les services techniques sur un projet d’équipements culturels

Après avoir recensé les bâtiments existants, nous avons étudié les besoins et les attentes des Cugnalais ainsi que les capacités financières de la Municipalité (subventions + emprunts + fonds propres de la Commune)

Souhaitant donner une identité culturelle à notre Ville, nous avons développé ce projet autour des métiers du théâtre.

 

Notre dossier faisait l’objet de deux tranches, la première tranche incluant la réalisation d’une médiathèque et l’aménagement des locaux existants notamment ceux libérés par la bibliothèque et la création de nouvelles salles pour l’accueil des écoles d’art municipales et des associations culturelles.

 

La rénovation et la mise aux normes de la salle Albert Camus et du théâtre Paul Eluard  permettaient d’attendre la réalisation d’une salle de spectacles qui faisait l’objet d’une deuxième tranche.

 

Jugé « sans ambition » ce  projet a été rejeté par le  Maire Philippe Guérin.

 

SC – Pouvez-vous nous préciser les raisons qui vous font vous opposer au projet de pôle culturel présenté par le Maire ?

 FM –  La Municipalité doit répondre en priorité aux  besoins et aux attentes des Cugnalais.

Les salles de spectacles se sont multipliées ces dernières années dans l’agglomération toulousaine. Toutes ont des difficultés de trésorerie et de fonctionnement.

Faut-il pour satisfaire ce qu’il faut bien nommer « la mégalomanie » du Maire, accepter qu’il impose aux Cugnalais un pôle culturel pharaonique (18 millions d’euros à ce jour et certainement davantage) ? Cette folie aura pour conséquences un endettement insupportable pour la Commune (augmentation de 30 % des impôts locaux) et le blocage d’investissements indispensable au bon fonctionnement des services.

SC – Quel projet d’équipements culturels pour la ville de Cugnaux aurait votre soutien ?

FM – Les élus de Servir Cugnaux n’ont cessé ces dernières années de proposer des amendements au projet  du Maire que nous aurions soutenu s’il avait correspondu aux justes besoins de nos concitoyens et aux finances de la ville. Nous n’avons pas été entendus.

Au mois de Mars dernier, le rapporteur du Budget a reconnu que ce projet menait la Commune à la catastrophe. Suivi par trois élus de la majorité, il a refusé de voter le budget.

 

La première tranche du  projet que nous avons proposé au Maire lors du mandat précédent nous paraît toujours répondre aux attentes des Cugnalais.

Ce dossier  est à réactualiser bien évidemment.

 

Pour la deuxième tranche, nous pourrions étudier pour Cugnaux  l’heureuse initiative  du Maire de  Tournefeuille  qui a inauguré récemment une salle de spectacles « L’Escale » édifiée sur les bases d’un bâtiment culturel existant.

Marqué comme: , ,
admin

, Comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.