Jeudi 26 Janvier 2013, premier Conseil Municipal de l’année

Par • 9 Mar 2013 • Rubrique: A la Une, Affaires communales, Conseil municipal, Editorial, Tribunes des élus

Expression des élus de Servir Cugnaux dans le journal municipal de mars 2013.

Il s’agissait pour les élus de débattre des orientations budgétaires pour 2013. Ou plus exactement pour les dix et sans doute vingt années à venir, le Maire ayant décidé  que son projet culturel mirifique verrait le jour, quoiqu’il en coûte à ses concitoyens.

Les nombreuses mises en garde de l’opposition n’ont pas été entendues. Les élus du groupe Servir Cugnaux ont proposé  un projet  comprenant des équipements répondant à la fois aux besoins des Cugnalais et aux moyens de la Commune tout en s’inscrivant dans un environnement culturel existant. Manque d’ambition a objecté le Maire qui personnellement n’en manque pas.

La majorité municipale montre elle aussi des signes d’inquiétude depuis plusieurs mois. Ainsi, le rapporteur du budget a souligné à plusieurs reprises et notamment lors de ce débat, que la réalisation de ce projet se ferait au détriment d’autres investissements. Un rapporteur du budget que l’on perçoit plus que réticent. Réticent mais obéissant. C’est la règle en politique, si on n’est pas d’accord avec celui qui décide, on part. Pour l’instant, il reste.

Le Maire veut laisser une trace de son passage aux affaires de la Commune. Ce sera ce projet culturel. Mégalomanie ou incompétence ?

Mégalomanie car le budget prévisionnel de ce projet atteint le chiffre pharaonique de 17.000.000 d’euros. Et non pas 13.000.000 d’euros comme l’écrit la Dépêche dans son article rendant compte du débat d’orientations budgétaires. Et bien loin des 8.000.000 d’euros annoncés  dans son programme électoral de 2008.

Incompétence car au montant de cet investissement s’ajouteront des frais de fonctionnement  très lourds. Ils n’ont à ce jour fait l’objet d’aucune étude.

La 2ème Tranche du Centre Technique et la poursuite du chantier de la nouvelle crèche sont inscrits aux crédits d’investissement 2013. Ainsi que l’aménagement de la « Maison Ravaine », un projet qui garde à ce jour tout son mystère.

Lire la lettre des élus des mois précédents

Marqué comme: , , ,

Commentaires Clos.