ÇA BOUGE A FRANCAZAL.

Par • 14 Fév 2016 • Rubrique: A la Une, Affaires communales, Editorial

Dans cet article, nous parlons du devenir des terrains disponibles situés au sud des pistes et non pas de l’aéroport de FRANCAZAL et de son exploitation.

Il reste encore 38 hectares à vendre à Francazal !

Base-Francazal_002Rappelez vous « Hollywood-sur-Garonne ». Les studios de cinéma avaient occupé l’actualité locale pendant plusieurs mois.

Cet enfumage avait permis à certains élus de voyager sur fonds publics… sous prétexte de projets cinématographiques…
Voir notre article du 10/01/2016, cliquez ici.

Plus grave. Cette agitation médiatique stérile avait permis de détourner l’attention de la concession de 45 ans attribuée à la société Lavalin (Société associée aux chinois dans la privatisation de l’aéroport de Blagnac).
Cette concession du 2° aéroport du département de la Haute Garonne s’est conclue dans le plus grand silence de nos élus politiques…
Pour voir tous nos articles sur ce sujet, cliquez ici.

Nous rappelons au passage que le groupe canadien SNC-Lavalin a été radié pour dix ans de la Banque mondiale, pour des faits graves de corruption.
Communiqué de la banque mondiale du 17 Avril 2013, cliquez ici.

Que faire aujourd’hui des 55 hectares disponibles, 38 hectares appartenant à l’Etat et 17 hectares voisins (Secteur Bachecame) à urbaniser dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme de Cugnaux ?

Pour rappel, ce foncier déjà occupé par du bâti est très pollué, notamment par les bombardements de la 2° guerre mondiale.

Après de multiples échecs successifs de mise en vente ou de projets irréalistes (type station de ski !!!), Toulouse Métropole semble enfin s’intéresser à l’avenir de cette zone et enfin se tourner vers un équilibre « juste » du développement économique du territoire de la communauté urbaine.

C’est une excellente nouvelle…
En effet, un appel à la concurrence vient d’être lancé le 10/02/2016 pour une étude de faisabilité.
Que découvre-t-on ?

« Étude de faisabilité d’une opération d’aménagement sur la friche de Francazal »
La mission se déroulera en 4 phases:
– Phase A : Diagnostic et analyse critique des contraintes et des risques du site
– Phase B : Étude du potentiel de développement économique
– Phase C : Définition des orientations d’aménagement, d’un schéma directeur d’ensemble et de plans programme
– Phase D : Élaboration du montage opérationnel : bilans d’aménagement prévisionnel suivant plusieurs scénarios – stratégie et échéancier de montage opérationnel, juridique, réglementaire

La date limite de remise des offres est prévue pour le 23 mars 2016.

Le planning prévisionnel semble déterminer la fin des études pour le 3° trimestre 2016.

Nous pouvons donc espérer qu’avant la fin de l’année 2016, une nouvelle page pourra s’ouvrir pour l’ancienne base aérienne de Francazal et que la Ville de Cugnaux pourra envisager un autre avenir pour ses habitants … Avec comme objectif que ce projet se concrétise par de véritables créations d’emplois sur ce Secteur Sud de l’agglomération toulousaine longtemps oublié.

Par ailleurs, à la limite de notre commune, chez nos amis de Portet-sur-Garonne nous apprenons que l’ancien Restaurant Le Manoir du (petit) Prince deviendra un Centre de Conférence et que sur la zone sud, un projet sur 27 hectares sera destiné à un village robotique et drones.!cid_B9DAFADE731D4128B69EDA490F8D6F51@PCSanchez

Marqué comme: , ,
SC

, le comité de rédaction de Servir Cugnaux
Email à cet auteur | Tous les Articles par

2 Réponses »

  1. Merci pour vos informations sur l’actualité de notre ville.
    Votre article est très complet.
    Il est regrettable que ce soit votre association qui nous informe …
    Y a t il des élus dans notre communes ?

  2. Merci beaucoup pour votre commentaire.
    Si vous désirez adhérer à notre association, vous trouverez le formulaire à la rubrique « contactez-nous ».
    http://servir-cugnaux.com/contactez-nous/
    Cordialement,
    SC.